Les noms à travers l'histoire

L’origine de HOSTE

En se référant au dictionnaire topographique de la France de 1874, c’est en l’an 875 qu’apparaît pour la première fois le nom de notre village, dans les écrits de la charte de Louis le Germain, roi d’Allemagne. Ce nom était HOMSCIT puis HONKECHEYT, appartenant à l’abbaye de Ste Glossinde de Metz. Ce nom a évolué au fil des siècles de la façon suivante :

HONSCEIT : au 11e siècle
HONKECHERT : en 1139
HOXEM : en 1293
HOUST : en 1544
HOOST : en 1594
HOCST : en 1595
HOLT : en 1681
HAUST : en 1684
HOGST : en 1751
HOUSSET, HOUST, OBST, HOSTET, HOST : en 1756
OBERHOGST, puis NIEDERHOGST : en 1779
HOSTE-HAUT : à la fin du 18e siècle.

C’est un décret du ministère de l’Intérieur, en date du 11 juin 1979 qui donne le nom définitif de HOSTE.

A noter cependant que pendant la deuxième guerre mondiale, l’occupant allemand a donné à la commune le nom de PETERSRUH.


L’origine de VALETTE

Le village de Valette, parfois appelé La Valette, a été fondé de toute pièces par Louise de la Valette, abbesse de Ste Glossindre selon l’autorisation de Henry II duc de Lorraine, en date du 7 décembre 1609.
Le 8 janvier 1614 le duc de Lorraine Henry II, rétrocéda le village de Valette à l’abbaye Ste Glossinde sous la condition expresse que les chanoinesses seraient tenues de chanter à perpétuité, tous les samedis, devant le maître-autel de leur église pour la santé du duc pendant sa vie et pour son salut après sa mort.


L’histoire commune de HOSTE et de VALETTE

Lorsque la Constituante, en janvier 1790, instaura les communes, Hoste-haut et Valette firent partie, avec 18 autres communes, du canton de Puttelange.
Le 5 mars 1802 le canton de Puttelange fut supprimé et les villages de Cappel, Hoste-haut, et Valette furent affectés au canton de St Avold, tandis que les autres villages furent affectés au canton de Sarralbe.
Le 14 aout 1811, une nouvelle organisation administrative supprima la commune de Valette qui devint une annexe de Cappel.
Le 23 janvier 1813, c’est au tour à la commune de Cappel d’être supprimée et elle devint, avec son annexe Valette, une annexe de Hoste.
Enfin, le 5 mai 1826, la commune de Cappel fut rétablie mais Valette resta une annexe de HOSTE.